Venez à la rencontre des auteurs !

Lire en Loir-et-Cher : les rencontres d’écrivains ont commencé !

Cinq auteurs de la collection La brune au Rouergue ont répondu favorablement à notre invitation. Depuis le 13 mars ils viennent rencontrer leurs lecteurs  dans neuf bibliothèques et médiathèques du département. En attendant ces moments d’échanges, vous pouvez prendre connaissance de leurs écrits et emprunter les livres dans ces bibliothèques. La rencontre portera sur le roman de la sélection et sur l’œuvre et l’univers des auteurs. Elle sera menée par des bibliothécaires et les lecteurs seront invités à participer aux échanges en posant leurs questions.

Consultez le programme  et ouvrez vos agendas !

Entrée libre.

Inscriptions souhaitées auprès des bibliothèques.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Lire en Loir-et-Cher 2014-2015 avec la collection La brune au Rouergue

« Lire en Loir-et-Cher » 2014-2015 : 10 romans extraits du catalogue de littérature française de la collection La brune au Rouergue.

Ce blog est ouvert à tous : comités de lecture participant à « Lire en Loir-et-Cher », lecteurs des bibliothèques du réseau de la Direction de la lecture publique du Conseil général du Loir-et-Cher ou visiteurs de ce blog souhaitant faire partager leurs impressions de lecture sur les livres de la sélection.

*Pour participer : laissez un commentaire sous la présentation de chacun des romans.

Si vous souhaitez plus d’informations sur « Lire en Loir-et-Cher »

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Gaël Brunet – La battue

la battue

Le chalet est perdu dans un paysage magnifique, avec le Mont-Blanc à l’horizon. Olivier est né et a grandi là, sur l’exploitation familiale. Pourtant, cela fait des années que ce trentenaire devenu parisien n’est pas revenu au village natal.

Mais, cet été-là, sur l’insistance de sa mère et celle de sa jeune compagne, il se décide enfin à renouer les liens avec les siens. Sous l’ombre imposante des montagnes, arriveront-ils à desserrer les tenailles du passé ?

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Nathalie Démoulin – La grande bleue

lagrandebleueEn 1967, en Franche-Comté, Marie est encore lycéenne quand elle tombe amoureuse d’un jeune bûcheron, se retrouve enceinte et se marie. Alors qu’elle rêvait d’une «vie à soi», différente de celle de sa mère, à l’âge de vingt ans elle a déjà deux enfants, et comme nombre de jeunes filles d’origine populaire de l’époque, son destin est tracé. Le jeune couple quitte sa forêt natale pour une HLM de Vesoul, et tous deux entrent à l’usine, chez Peugeot.

Au travers des dix années qui suivent, c’est le grand basculement de l’après-68 que Nathalie Démoulin nous raconte, celui de la condition des femmes et de la classe ouvrière. Dans ce roman d’une vie, elle tisse remarquablement histoire intime et extime, pour nous raconter les destins de Marie et de ses proches – notamment celui de son frère Ivan, détruit par la guerre d’Algérie et qui finira par rejoindre le Front National. Avec minutie, elle dépeint ces années 70 si proches et si lointaines désormais, durant lesquelles la France a basculé de l’utopie à la crise. Un roman « historique » qui nous éclaire sur les temps actuels.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Fabienne Juhel – Julius aux alouettes

juliusDans une ville en bord d’océan, un jour d’été lumineux, une famille enterre un homme appelé Julius. Il y a le père médecin, la mère galeriste, la grand-mère et les deux enfants. Pendant que le cercueil est porté vers le cimetière accroché à la falaise, chacun se souvient de ce bel homme élancé, à la peau noire comme de l’ébène, débarqué dans leur vie ordinaire un jour d’équinoxe. Qui était donc cet inconnu qui en quelques semaines leur a ouvert l’horizon ? Pourquoi portent-ils tous la culpabilité de sa disparition brutale ? «Qu’est-ce qu’une histoire ? me demanderez-vous. La narration d’un miracle», écrit Fabienne Juhel dans ce nouveau roman qui est un appel à la vie, à ses mystères et à ses bouleversements.

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Ahmed Kalouaz – À l’ombre du jasmin

jasminUn jour d’automne, Ahmed Kalouaz rend visite à sa mère, cette étoile aux cheveux noirs dont il a magistralement dressé le portrait dans son précédent récit. Lors d’une conversation, elle ouvre leur livret de famille et, pour la première fois, l’écrivain voit inscrit sur ces feuillets jaunis le nom d’une sœur disparue avant sa propre naissance. Elle s’appelait Mimouna. D’elle, la mémoire familiale n’a rien conservé. Aucune photo. On ne sait pas même de quoi elle est brutalement morte, à l’âge de quatre ans, dans ce village-carton misérable où la famille vivait dans les années 1950, en Algérie.

Remontant le temps perdu, Ahmed Kalouaz va redonner vie à cette sœur oubliée. Elle était belle comme un diamant, se souvient sa mère, et sa disparition la brisa de chagrin.

Avec la force et l’émotion de son écriture, Ahmed Kalouaz explore le mystère le liant à Mimouna. Car c’est sans doute à son absence qu’il doit d’être devenu écrivain, en dépit du désert de mots dans lequel il a grandi. Venu au monde au cœur d’un drame, il s’est saisi du langage pour embellir l’existence, redonner vie aux morts et célébrer les vivants.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Julia Kerninon – Buvard

buvard Cela ressemble à quoi, un écrivain ? Quand Lou passe pour la première fois la porte de Caroline N. Spacek, il ne connaît d’elle que ses livres. D’ailleurs, il ne comprend pas pourquoi elle a accepté de le recevoir, lui, le simple étudiant. A 39 ans, Caroline N. Spacek vit recluse dans la campagne anglaise, après avoir connu une gloire précoce et scandaleuse. Enfant terrible de la littérature, ses premiers romans ont choqué par la violence de leur univers et la perfection de leur style.

Issue d’un milieu marginal, elle a appris très jeune à combattre, elle a aussi appris à fuir.Mais Lou va l’apprivoiser. Alors ensemble, durant un été torride, ils vont reconstruire une trajectoire minée de secrets.

Publié dans Non classé | 3 commentaires

Pascal Morin – Comment trouver l’amour à cinquante ans quand on est parisienne (et autres questions capitales)

commenttrouveramourComment fait-on à 18, 30, 40 ou 50 ans, pour changer le cours de son existence, atteindre l’apaisement, conquérir le bonheur et peut-être même l’amour ? Dans son cinquième roman, Pascal Morin fait fi de toute résignation : ce conte moral nous entraîne dans une ronde lumineuse, à la suite d’une série de personnages saisis à un moment décisif de leurs vies.

Au centre de la ronde, Catherine Tournant, élégante prof divorcée un rien perfectionniste, dont la rencontre avec un jeune plombier black, Dimitri Diop, puis avec son père, va la confronter à ses préjugés. Comment Natacha Jackowska, élève médiocre de banlieue, peut-elle conquérir les codes de la branchitude parisienne, travailler pour Jérémie Lesdiguières, styliste gay, et faire lien avec Ève-Marie Saada, psychanalyste fragilisée par la quarantaine ?

Dans cet entremêlement de destins, Pascal Morin défie les clichés actuels sur la solitude contemporaine. Avec humour et bienveillance, Comment trouver l’amour… introduit de la magie dans ces existences minuscules qui sont les nôtres.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Sylvain Pattieu – Le bonheur pauvre rengaine

lebonheurLe 25 septembre 1920, au petit matin, dans un appartement bourgeois de Marseille est découvert le corps d’une jeune ouvrière parisienne ayant basculé dans la prostitution. Cette affaire fera la une des journaux pendant plusieurs mois, le temps qu’on découvre les assassins. Comme tout fait divers, c’est un formidable révélateur d’une époque, ces années folles où la France, saignée par les tranchées, voit ses repères basculer. Lorsque Sylvain Pattieu déterre, aux archives des Bouches-du-Rhône, le carton conservant le dossier de justice, il trouve là une formidable matière romanesque. Des personnages aux trajectoires hors du commun naviguant d’un milieu à l’autre, une peinture passionnante de Paris et Marseille. Usines, dancings, bagne, bordels… Demi-mondaines, ouvriers anarcho-syndicalistes, macs noirs et corses…

Cela donne ce livre singulier et passionnant, à la fois roman et document historique, mixant voix fictionnelles, photographies et archives policières.

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Antoine Piazza – Roman fleuve

romanfleuveLe Président d’une France en conflit avec l’Europe a choisi un moyen radical de sauver son pays : faire basculer la population dans le monde de la fiction. En effet, qui oserait s’emparer du Capitaine Fracasse, de Cosette ou du Grand Meaulnes ?

Appelé à la rescousse des premiers Français qui ont échoué à franchir la frontière séparant réalité et littérature, un jeune écrivain en disgrâce, fin connaisseur des lettres nationales, se heurte à un fleuve en colère. Au-delà, il voit se dessiner le parcours semé de péripéties et de secrets qu’il devra suivre…

Publié dans Non classé | Un commentaire

Raphaëlle Riol – Amazones

amazonesxFin d’été au Repos-fleuri, une maison de retraite où de vieilles dames survivent à leurs époux défunts. Parmi elles, Alphonsine, 89 ans, assise par hasard à côté d’Alice, 30 ans, une jeune femme venue rendre visite à sa grand-mère.

Contre toute attente, la vieille et la jeune se découvrent quelques points communs inattendus, dont le refus de la résignation et le sens de la révolte. Deux femmes qui aiment cultiver le féminin singulier et la ligne de fuite…

Publié dans Non classé | 2 commentaires

Marie-Sabine Roger – Bon rétablissement

bon rétablissement« Depuis que je suis là, le monde entier me souhaite bon rétablissement, par téléphone, mail, courrier, personnes interposées. Par pigeons voyageurs, ça ne saurait tarder. Bon rétablissement. Quelle formule à la con ! »

« Veuf, sans enfants ni chien », Jean-Pierre est un vieil ours bourru et solitaire, à la retraite depuis sept ans. Suite à un accident bien étrange, le voilà immobilisé pendant des semaines à l’hôpital. Il ne pouvait pas imaginer pire. Et pourtant, depuis son lit, il va faire des rencontres inattendues qui bousculeront son égoïsme…

Publié dans Non classé | 3 commentaires